Centre Culturel Angevin d'Espéranto / Anĝeva Esperanto-Asocio

Vous êtes ici  :  Accueil > Ils l’ont utilisé > Correspondance du Japon > Messages mars 2011

Le 26 mars

(traduit par Manjo Clopeau, transmis par Simone Armand)


Le 26 mars :

Ce matin j’ai téléphoné à une espérantiste habitant la ville de Morioka dans la province de Mijagi. Elle est originaire du bourg de Taroo, maintenant faisant partie de la ville de Mijako, détruite par le tsunami. Cette bourgade était fière de ses deux immenses digues anti-tsunami, mais cette fois-ci elles n’ont été d’aucune utilité. Le tsunami est facilement passé par dessus et a détruit toute la ville. Sa vie est presque normale. Elle manquait encore de pétrole, mais heureusement son ami, qui venait d’en acheter, a partagé avec elle hier. Elle a pu se chauffer un peu, bien qu’ il ait neigé dans la nuit d’avant-hier et il reste une couche de 3 cm de neige dans son jardin. Elle veut rendre visite à ses proches en souffrance dans sa ville natale pour leur apporter des objets de première nécessité, mais il est encore difficile de les acheter. Je l’ai encouragée ainsi : ’’Non seulement les japonais des autres régions sont avec toit, mais aussi le monde, alors ne perds pas espoir !’’ C’est avec beaucoup de reconnaissance que j’ai reçu des messages de compassion de 135 personnes de 42 pays.

Bonnes choses (pour moi) 1. je suis allé chez le barbier pour changer mon air mélancolique. Je me suis transformé en beau vieux. 2. J’ai trouvé des belles fleurs de cerisier. Celui-là s’appelle “Kaŭazu sakura” et fleurit plus tôt que la plupart des cerisiers ’’Somei’’, qui fleurissent en avril. (je n’ai pas réussi à le montrer ici, et je l’enverrai dans un autre message).

Mauvaises choses : On a mesuré 1250 fois plus d’iode 131 que la normale à 330 mètres au large du point d’évacuation de la centrale.

Inquiétude des réfugiés : Un enquête auprès de 488 réfugiés portant sur leurs inquiétudes les plus grandes (ils avaient le droit de choisir plusieurs réponses) a montré : 45% : le logement 36% : le travail, les dépenses 19% : la perspective de vivre longtemps dans les centres d’accueil.

[...]

HORI Jasuo (s-ro)

- Espéranto-Angers -