Centre Culturel Angevin d'Espéranto / Anĝeva Esperanto-Asocio

Vous êtes ici  :  Accueil > Ils l’ont utilisé > Correspondance du Japon > Messages avril 2011

Le 13 avril

(source de cette traduction : site de Esperanto-Provence, où l’on retrouve aussi le texte en espéranto. Renée Triolle, qui a réalisé la traduction, indique qu’il s’agit d’une traduction "rapide".)


Le 13 avril

Vous pouvez voir les fleurs des cerisiers du Japon sur la digue . Est-ce que les personnes dans le parc mangent et boivent les productions de Toohoku ?

Boire du saké de Toohoku

Il est dans nos habitudes de pique-niquer sous les cerisiers en fleurs mais ce printemps le coeur n’y est pas, en pensant aux souffrances des habitants de Toohoku. Aussi nombreux sont ceux qui ont cesser de pique-niquer, voyager, faire des courses, pourtant tout ceci n’est pas bon pour notre économie. Une compagnie de saké de Toohoku a envoyé un courriel pour inviter ceux qui n’ont pas été touchés à boire du saké, et c’est encourageant. Réconfortés par ce message, nombreux sont ceux qui ont recommencé à boire du saké et autres produits fabriqués à Toohoku, et on s’est remis à pique-niquer. Se sentir touché par le deuil est bon un certain temps mais il ne faudrait pas que cela dure trop longtemps , sinon le Japon mourrait et il y aurait de nombreuses faillites. Un mois déjà est passé, donc encourageons les victimes d’une autre façon et revitalisons l’économie japonaise.

Fréquents tremblements de terre.

Le 11 avril au soir il y a eu un fort tremblement de terre ( magnitude 7) qui a fait 4 morts dans la région de Hukushima et Ibaraki . En réplique, le 12 au soir, un autre tremblement de magnitude 6, 3 de magnitude 5, 8 de magnitude 4 et de nombreux autres petits. Il me semble qu’il y a eu un tremblement de terre toutes les 10 minutes. Le service météo a annoncé qu’un tremblement de terre de magnitude 7 pouvait se produire jusqu’au 18 avril avec une probabilité de 10 %.. On dit que pendant toute l’année il y aura des tremblements de terre causés par ce grand tremblement .

La catastrophe nucléaire d’Hukushima au niveau de Tchernobyl.

Le gouvernement a constaté que le niveau de l’accident nucléaire de Hukushima était de 7 , donc le maximum sur une échelle qui en compte 7 , au même niveau que la catastrophe de Tchernobyl. Quand le toit des réacteurs a été détruit par une explosion, le gouvernement a constaté le niveau 5, comme à Three Mile Island aux Etats-Unis . Comme à Tchernobyl, les habitants autour des centrales de Hukushima ne pourront plus rentrer dans leurs villes et villages . Le gouvernement ne le dit pas, mais j’en suis sûr .

Pourquoi cette grande différence dans le nombre de disparus ?

Jusqu’à présent, j’utilisais les chiffres publiés par le journal Asahi. Celui-ci comptabilisait les disparus en fonction de ses propres recherches. Depuis le 9 avril, on commence à utiliser les chiffres publiés par le Ministère de l’Intérieur. D’où l’énorme différence. Bizarrement hier, le nombre de disparus a fait fait un grand bond .

HORI Jasuo (s-ro)

- Espéranto-Angers -